]]>

Accueil

19 janvier 2006

Courge spaghetti à la Fourme d'Ambert


J’avais vu il y a quelques temps sur un autre blog une recette à base de courge spaghetti. J’en connais certains qui vont se dire : « Quoi elles fait des spaghettis avec une courge ? » Non pas du tout, c’est son petit nom à cette pauvre courge ! Comment la reconnaître ? Facile, elle est grosse allongée, jaune et il y a généralement une étiquette collée dessus avec son nom, des fois qu’on ne la reconnaisse pas parmi ces copines courges ! … (Sinon allez voir le blog de la cuillère en bois que j'ai mis en lien avec la recette, il y a des photos). Passons.
J’aime bien marier la saveur du potiron (oui je me suis dit qu’entre un potiron et une courge spaghetti, le goût ne doit pas être très éloigné) avec celui de la Fourme d’Ambert (ou un autre fromage à pâte persillé, mais comme vous savez j’habite en Auvergne et Ambert n’est pas si loin et puis pour info la Fourme d’Ambert est un peu moins grasse que le Roquefort).
Pour ce qui est de la sauce à la Fourme d’Ambert, habituellement je la sers avec une viande rouge, un délice pour les amateurs de fromage. D’ailleurs on peut varier cette sauce avec différents fromages.
En général les sauces au fromage sont lourdes, grasses et difficiles à digérer (enfin pour moi), du coup j’ai trouvé une recette à base de lait concentré non sucré (et oui encore à base de lait concentré) qui est fameuse. Essayez, vous ne serez pas déçu ! Généralement mes invités en raffolent.

Courge spaghetti à la Fourme d’Ambert (pour 4 personnes)

Ingrédients :
. Une courge spaghetti
. 200ml de lait concentré non sucré (soit une petite brique, si c’est en conserve, c’est généralement 250ml)
. 1 cuillère à café de maïzena (rase si c’est une petite brique et bombée si c’est une conserve)
. Poivre
. 60g environ de Fourme d’Ambert

Préparation :
Cuire la courge spaghetti comme indiqué sur l’étiquette, c'est-à-dire la plonger dans une grande marmite d’eau bouillante (oui oui elle flotte c’est normal) et la faire cuire 40 à 50 minutes. Préparer la sauce : dans une petite casserole mettre le fromage coupé en petits morceaux, la maïzena et ajouter le lait concentré peu à peu, bien mélanger. Cuire sur feu moyen tout en remuant jusqu’à ébullition. Réserver. Quand la courge est cuite, la sortir de l’eau (attention de ne pas se brûler) prendre un grand couteau et la couper en deux dans le sens de la hauteur. Retirer les pépins et les filaments qui vont avec. Puis à l’aide d’une fourchette gratter la chair, et effectivement on obtient des spaghettis, c’est assez étonnant. Réchauffer un peu la sauce à la casserole tout en remuant, poivrer et la servir avec la courge spaghetti.

Verdict : la courge est assez ferme, c’est bon, ça change un peu mais c’est surtout la sauce qui le donne du goût car seul c’est assez fade. Par contre il m’en reste énormément, je vais essayer de la manger froide avec des carottes râpées et un filet d’huile de noix.

8 Comments:

Publier un commentaire

<< Home