]]>

Accueil

30 juillet 2007

Pâté aux prunes angevin



S’il y a bien une spécialité culinaire en Anjou c’est celle-ci : le pâté aux prunes. Non ce n’est pas un plat salé mais un délicieux gâteau qu’on pourrait définir comme une tourte aux prunes. Le pâté aux prunes se trouve tout l’été dans chacune des boulangeries et pâtisseries de la ville.
Générallement c’est une pâtisserie que j’achete mais cette fois ci je me suis lancée et à vrai dire ce n’est pas bien compliqué !
Tout d’abord direction le marché pour trouver 1kg de prunes vertes, des Reine Claude. Pour ce qui est de la pâte, certains utilisent deux fonds de tartes brisées, moi je préfère utiliser une pâte brisée très légèrement sucrée faite maison. Je fais généralement ma pâte brisée avec une margarine et non un beurre et forcément ce jour là je n’avais plus assez de margarine…du coup j’ai improvisé une pâte brisée en mélangeant margarine, beurre et fromage blanc pour un résultat tout à fait convenable.


Pâté aux prunes angevin (pour 8 à 10 parts)

Ingrédients :
. 1kg de prunes vertes (Reine Claude)
. 1 cuillère à soupe de sucre en poudre
. 1 jaune d’oeuf

Pour la pâte : (ou 2 pâtes brisées)
. 400g de farine
. 40g de sucre en poudre
. 100g de margarine allégée non hydrogénée
. 100g de fromage blanc à 20%MG
. 1 petit verre d’eau (environ 125ml)
. 60g de beurre.

Préparation :
Laver, sécher puis équeuter les prunes mais sans les dénoyauter. Préparer la pâte si vous la faite maison, mélanger la farine et le sucre. Faire un puit, ajouter la margarine et le beurre en morceaux puis le fromage blanc. Mélanger le tout du bout des doigts assez brièvement, ajouter un peu d’eau au fur et à mesure et assembler la pâte pour former une boule. Couvrir et réserver au frais au moins 1 heure.
Diviser la pâte en deux et étaler là à l’aide d’un rouleau, garnir le fond d’un moule, il est indispensable de bien faire remonter la pâte sur les côtés du plat. Disposer les prunes bien serrées les unes contre les autres, retirer celle qui est au centre pour permettre de faire une cheminée en papier sulfurisé au risque de voir les prunes exploser…Parsemer les prunes d’une cuillère à soupe de sucre en poudre. Etaler la deuxième pâte. La disposer sur les prunes. Il est important de bien « fermer les bords », on a généralement deux épaisseurs de pâte tout le tour. Faire un trou au milieu d’environ le diamètre des prunes. Faire une cheminée avec un rectangle de papier sulfurisé roulé sur la largueur et le disposer au milieu dans le trou. Mélanger un jaune d’œuf avec un peu d’eau et badigeonner la surface du pâté aux prunes avec. Enfourner à 210°C les 10 premières minutes puis baisser à 180°C (th 6). Cuire environ 45 minutes. Laisser refroidir et ne démouler uniquement quand c’est bien froid. Les prunes rendent toujours du jus, c’est normal.





Libellés : ,

2 Comments:

Publier un commentaire

<< Home